Partage l'article!

Partage l’article 

Présentation de Slow and cute

Slow and cute

Une française, diplomée en droit, qui a découvert sa liberté et son nouveau mode de vie grâce à une expatriation au Québec.

Elle a découvert un mode de vie qui comblait ses attentes et ses envies. Elle est revenue en France avec une nouvelle mentalité.

Ancienne hyper-consommatrice, comme elle se définit, elle a réussi à changer de philosophie pour avoir un mode de vie plus “slow”. 

Nous vous invitons à la suivre sur sa page facebook 🙂

Lien vers son site : https://slowandcute.fr/

Les 3 questions

Quelle est TA définition du minimalisme ?

Slow and cute

Le minimalisme, c’est l’art d’aller à l’essentiel : vivre avec le strict nécessaire en terme de bien matériel et se consacrer aux choses élémentaires pour soi-même en terme d’activités et de rapport aux autres. 

Moins de quantité, plus de qualité! 

Une mode de vie minimaliste a vocation a nous amener à vivre mieux avec moins. 

Adopter ce mode de vie, c’est l’assurance de vivre une vie plus slow : avoir du temps de qualité à passer avec sa famille, ses amis, avec soi-même, vivre des expériences & dans le moment présent et enfin agir en conscience pour soi, autrui et notre belle planète.

As-tu des conseils à donner aux personnes qui aimeraient se lancer dans cette philosophie de vie ? Quelle serait pour toi la première action à faire et/ou que tu as faite?

Slow and cute

Pour ma part, j’ai entamé ce mode de vie de manière assez radicale. J’ai déménagé 3 mois dans un appartement meublé avec conjoint, fils et 3 valises de l’autre côté de l’atlantique pour vivre une expérience légère. J’entends qu’on a pas besoin d’en arriver là pour débuter un mode de vie minimaliste 🙂

Alors pour moi, la première action est celle de comprendre pourquoi on veut le faire! Car passer de maximaliste/ou de personne raisonnable à minimaliste demande un certain investissement. Et si le jeu en vaut la chandelle, pour garder le cap dans les coups de mou, il faut avoir de vraies raisons de le faire et s’y accrocher. Le faire parce que c’est à la mode n’aidera pas à maintenir le cap au moment voulu. 

Née en plein dans cette société de consommation, notre definition de la vie est à mon avis erronée. Vivre, c’est consommer/posséder. Finalement, c’est le moment de redéfinir ses attentes par rapport à la vie.

Bon ok, c’est une véritable action de recenser sur papier les raisons pour lesquelles on veut le faire mais j’entends que tu t’attendais à un conseil plus croustillant et moins intellectualisé!

Donc CHOISIS un endroit (un placard, un tiroir, une pièce de ta maison, ta voiture, le répertoire de ton téléphone, ta boite courriel) et fais un vrai gros tri en te posant les questions suivantes : 1/ Est-ce que cela m’est nécessaire? 2/ Est-ce que c’est sain?

Une fois le travail effectué, observe le bien-être (ou pas) que cela te procure, comme cela simplifie ta vie pour booster ta volonté et poursuit ce chemin ver un mode de vie minimaliste. 

Pour les tenants et les aboutissants du désencombrement, je te laisse lire mon article  Le mode de vie minimaliste, comprendre le concept et l’appliquer!

Pourrais-tu expliquer l'impact que le minimalisme a sur tes finances? Vois-tu réellement une différence depuis que tu t'es lancé dans le minimalisme?

Slow and cute

Quand j’ai décidé de devenir minimaliste, un de mes objectifs était de faire des économies pour travailler moins et vivre plus.

Réduire ses possessions matérielles peut rapporter gros en les vendant. Pour ma part, n’ayant pas beaucoup de choses de valeurs et devant l’ampleur du travail qui se dressait devant moi, j’ai décidé de beaucoup donner pour gagner du temps et ne pas m’essouffler. Mais cela peut être un véritable vecteur de gains à court terme.

Par ailleurs, le véritable impact sur mes finances vient de l’essence même du minimalisme “posséder moins”. C’est une philosophie, je n’ai plus aucune envie de consommer. Outre les dépenses obligatoires liées au logement, l’alimentation et les expériences sont mes seuls posts de dépense.

Avant, nous vivions dans un endroit qui ne nous convenait  pas dans un cadre de vie maussade avec deux salaires et pas d’enfants. Aujourd’hui, nous vivons dans un endroit qui nous plait avec un salaire, deux enfants et un loyer plus élevé. Et nous finissons le mois toujours avec la même somme d’argent! Pas grand chose car nous sommes comme ça! On travaille la dessus 🙂 

Nouveau défi: adopter la simplicité volontaire et réduire notamment les dépenses liées au restaurant/loisirs pour disposer d’un peu plus de moyen maintenant que l’on dispose de plus de temps, de liberté et de joie.

Inscris-toi vite à notre newsletter!

* indicates required

Laisser un commentaire

Partage l’article

Joachim J.

Joachim J.

Auteur du blog

Bonjour à tous et bienvenue sur ce blog! Sur ce site, je compte vous parler de mes expériences, de ma stratégie pour atteindre l'indépendance financière et vous partager certains conseils. Amusez-vous à apprendre et faites partie de notre cercle !

Newsletter

Abonnez-vous pour recevoir avant tout le monde les prochains articles du blog

© Tous droits réservés à l’auteur du blog le cercle des rentiers

Contactez-moi sur