Partage l'article!

Partage l’article 

Mais qu'est ce que "se payer en premier" veut dire ?

Le premier principe que vous allez apprendre si vous voulez atteindre l’indépendance financière, c’est de vous payer en premier. Mais qu’entend-on par cela ?

En bref, se payer en premier signifie de prendre un pourcentage de son salaire NET et de le transférer sur un compte d’épargne, qui servirait principalement à vos investissements et à la création de votre patrimoine. 

L'explication par l'exemple

Imaginons que vous gagnez 2 000 EUR net par mois. Lorsque vous aurez touché votre revenu, la première action à prendre est de transférer un pourcentage sur un autre compte. Vous pouvez commencer petit en prenant par exemple 5% de votre revenu.

Cela signifie que vous devriez mettre en place 100 euros par mois avant toute autre dépense. Cet argent n’existera plus pour vos dépenses quotidiennes. Il faudra vous mettre à l’esprit que l’argent sur ce compte est perdu pour les dépenses quotidiennes et futiles. Cette épargne ne pourra être utilisée que pour augmenter votre patrimoine.

Pour quel profil s'applique ce principe?

Tous les profils sont impliqués dans ce principe. En effet, que vous soyez une personne qui dépense à tout va et qui ne détient plus un sous à la fin du mois, ou que vous soyez une personne qui regarde à son argent pour ne pas exagérer dans vos dépenses, cette action est utile pour l’un et l’autre.

Je prends les deux extrêmes volontairement pour vous montrer l’utilité de l’action de se payer en premier.

1

Le dépensier pourra se construire un petit capital et se focaliser sur la réduction de ses dépenses. Quel que soit le montant mis sur le côté, il devra s’adapter et recourir au remboursement de ses dettes, de ses achats avec un montant inférieur à ce qu’il avait l’habitude de dépenser. 

2

Le raisonnable pourra quant à lui se mettre sur le pli de mettre sur le côté de l’argent qu’il pensait nécessaire au remboursement de ses dépenses et avoir une démarche active dans le cadre des investissements et de la construction d’un patrimoine.

Nous sommes tous entre le dépensier et le raisonnable. Et vous devez pouvoir vous payer en premier pour que les conséquences de cette action vous rapproche un peu plus de l’indépendance financière.

Que se passe-t'il si on se paye en premier?

On se construit un patrimoine

Il est important pour atteindre l’indépendance financière de se créer un patrimoine qui servira de base pour vos investissements. Qu’ils soient boursiers, immobiliers ou autres, ce patrimoine que vous aurez accumulé doit être un levier à votre ascension et à votre chemin vers la liberté financière. 

Si vous voulez connaître les bienfaits de l’effet de levier, je vous invite à lire mon article sur ce principe ici.

 

Lorsque nous étions dans notre appartement, nous avons réussi à nous payer en premier pour créer un petit patrimoine d’une dizaine de milliers d’euros. Ce patrimoine nous a servi en temps utile pour acheter notre deuxième bien immobilier sans prêt, à savoir un garage.

Sans ce principe de base, nous n’aurions rien pu acheter sans prêt hypothécaire ou prêt à la consommation et nous serions en train de rembourser un prêt qui nous aurait ralenti dans notre recherche de maison et de biens locatifs.

Ces 10 000 Euros investis rapporte maintenant 60 EUR par mois sans qu’un prêt vienne entacher notre capacité d’endettement et notre plus-value.

Essayez de vous payer en premier et vous verrez que la vie d’entrepreneur et d’investisseur est beaucoup plus simple à amorcer.  

 

Et si je peux vous conseiller un livre qui vous démontre que se payer en premier est le début d’une grande richesse, c’est le livre d’Olivier Seban – Tout le monde mérite d’être riche. 

C’est un best-seller que tout le monde devrait lire au moins une fois dans sa vie 🙂

 

On réfléchit à ses dépenses

C’est dans la nature humaine de dépenser autant que les gains que l’on possède. L’homme est cupide et veut élever son niveau de vie au même niveau que la contribution financière qu’il obtient.. et même parfois au-dessus de ce qu’on lui offre.

C’est pour cela que se payer soi-même est indispensable. Cette simple petite action vous fera réfléchir à toutes vos dépenses, de la plus inutile à la plus utile. Et vous donnera l’occasion de cogiter à des alternatives pour dépenser moins et mieux.

Que la dépense soit utile telle que votre assurance, le remboursement de votre électricité, etc. ou que la dépense soit inutile (ou futile) telle qu’un verre en terrasse, un paquet de frites par fainéantise de faire la cuisine,..

La moindre dépense devrait être réfléchie et analysée pour savoir si cela en vaut le coup.

Avec 100 euros en moins tous les mois, certaines dépenses devront être revues. Et c’est souvent lorsque nous sommes face à un dilemme que les meilleures décisions surgissent.

Changer de fournisseur d’électricité, aller voir la concurrence pour son assurance, ou tout simplement se cuisiner un repas à moins de 5 euros sont déjà des pistes de réflexion qui vous feront voir vos dépenses autrement.

L’autre alternative serait de réfléchir à des sources de revenus complémentaires, mais cela ne dépendra pas toujours de votre bon vouloir.

Inscris-toi vite à notre newsletter!

* indicates required

On réfléchit à des alternatives de revenus

Lorsque vous ne voulez pas ou que vous ne savez pas diminuer vos dépenses, vous devez réfléchir à une façon de faire entrer de l’argent dans votre ménage. Cette manière de réfléchir est en complémentarité avec la réflexion sur ses dépenses. C’est en mixant les deux que vous allez pouvoir atteindre un niveau de vie qui vous permettra d’investir dans votre indépendance.

Quelques pistes de réflexion concernant les sources de revenus alternatifs :

  • Travailler comme indépendant à titre complémentaire pour diverses sociétés : vente de produits, services bien être, coaching, cours particuliers, ventes d’objets, etc.
  • Faire des brocantes et vendre des objets que vous n’utiliserez plus. Vous n’imaginez pas ce qu’on accumule au fil des années 🙂
  • Travail sur internet : répondre à des sondages, regarder des vidéos rémunérées, faire la publicité de sites, etc.
  • Demander une augmentation à votre patron (cette solution nécessite un bon esprit de persuasion et de stratégie!)
  • Etc

Cette petite liste montre tout le potentiel possible pour trouver des sources de revenus alternatifs. Vous ne devez pas y penser devant Netflix avec un paquet de chips dans les mains. Mais vous devez vous mettre à l’action tout de suite et prospecter sur ce que vous pourriez faire pour augmenter vos revenus.

On se protège de certains aléas

Certaines périodes de votre vie vont être chamboulées par des aléas qui vous tomberont du ciel sans demander leur reste.

Lors de l’achat de notre premier appartement, nous avions prévu certains travaux qui étaient budgétés mais nous nous sommes rendus compte que ce n’était pas suffisant. Certains travaux ont demandé plus de temps que prévu et certains travaux étaient totalement imprévus.

Nous avions déjà dépensé une bonne partie de notre épargne à ce moment-là. C’est lorsque nous avons puisé dans nos réserves que nous avons décidé d’utiliser notre patrimoine pour subvenir aux frais complémentaires.

Cela doit rester exceptionnel et votre patrimoine doit être utilisé à bon escient. Si vous savez réfléchir à des alternatives pour parer ces aléas, creusez-vous les méninges. Mais si même après avoir réfléchi à toutes les alternatives, vous ne pouvez pas éviter de puiser dans votre patrimoine, ne vous mettez pas en difficulté et réfléchissez plutôt comment vous allez rebâtir un patrimoine fortifié pour vos investissements et votre indépendance financière.

Les 3 étapes cruciales pour se payer en premier

Pour se payer en premier, vous devez comprendre que quelques étapes à l’implémentation de ce principe sont nécessaires. Nous avons dénombré 3 grandes étapes pour bien vous préparer à vivre votre nouvelle vie d’indépendant financier :

1

Déterminer un objectif clair de paiement dans le temps

La première étape est de pouvoir se déterminer un pourcentage ou un montant fixe que vous allez pouvoir mettre sur le côté. N’essayez pas de commencer avec plusieurs centaines d’euros si vous n’arriverez pas à assumer après 2 mois.

Lisez mon article sur comment savoir qu’on a fait fortune et regardez comment déterminer un objectif clair et précis via la méthode SMART.

Regardez vos finances, faites le point sur ce que vous dépensez et ce que vous gagnez et déterminez un montant qui vous construira votre patrimoine sans avoir une conséquence énorme sur votre quotidien.

Cela aura définitivement un impact sur votre gestion de portefeuille mais gardez à l’esprit que des alternatives peuvent être trouvées pour réduire ses dépenses, augmenter ses revenus.. ou les deux 🙂

Après que cet objectif ait été bien défini, essayez d’augmenter votre montant afin d’arriver à grossir votre patrimoine et obtenir plus de possibilités d’investissements. En analysant votre budget, vous pourrez déterminer le moment où vous pourrez augmenter votre montant mensuel d’épargne.

2

Ouvrir un compte gratuit et créer un ordre permanent

L’argent que vous déterminez doit complètement disparaître de votre environnement. Vous ne devez même plus savoir qu’il existe, sauf lorsque vous déciderez d’investir consciencieusement cet argent.

Pour ce faire, ouvrez un compte gratuit sur une banque en ligne (Hellobank, Moneyou, Axa bank, etc) et placez un ordre permanent qui viendra ponctionner une partie de votre revenu du montant que vous vous êtes fixé.

Paramétrer un ordre permanent ne vous donnera plus l’occasion de vous dire : « ce mois-ci, je vais tout garder car j’en aurais surement besoin ». Il est hors de question de faire ce genre de commentaire.

Si vous avez des difficultés, trouvez des alternatives et creusez-vous les méninges !

L’ordre permanent doit être activé quelques jours maximum après la réception de votre revenu.

Ma compagne est payé le 27 du mois et je suis payé le 25 du mois. Nous avons activé notre ordre permanent le 28 du mois pour que nos deux salaires aient été reçus sur notre compte en banque.

N’attendez pas 2 semaines avant le transfert de votre montant d’épargne. Cela pourrait vous mettre dans l’embarras pour le reste du mois.

3

Revoir ses dépenses et ses revenus

La dernière étape pour que le cycle soit complet est de pouvoir analyser ses dépenses et ses revenus tout en prenant des décisions en fonction de votre retour d’expérience.

Quoi de plus frustrant que de ne pas arriver dans le vert à la fin du mois à cause de ces 100-150 euros que vous avez mis sur un autre compte.

Vous devez pouvoir analyser en détail les dépenses qui vous coûtent le plus cher et qui sont peut-être les plus futiles.

N’hésitez pas à vous demander devant chaque dépense : “En ai-je vraiment besoin pour me sentir heureux et bien ?”

Revoir ses dépenses et ses revenus peut prendre du temps au début car vous ne saurez sûrement pas quoi regarder. Mais une fois que vous aurez pris le pli de le faire régulièrement, vous verrez que des automatismes se créeront. Ce qui aura comme conséquence une diminution votre charge totale de travail 🙂

Il faut prendre cette analyse comme un jeu et ne pas prendre cela comme une contrainte. Analysez, comparez, remettez en question, et prenez les bonnes décisions pour votre portefeuille et votre avenir !

Nous connaissons tous des personnes qui ont un revenu stable, élevé mais qui ne savent pas finir les fins de mois car ils ont trop dépensé.

Ne rentrez pas dans le jeu de la surconsommation et ne vivez surtout pas au-dessus de vos moyens. Vous vous saboterez avant d’avoir commencé le jeu !

Déjà fini?

Se payer en premier est un concept très simple de prime abord mais qui peut se révéler très complexe si vous voulez que ce principe soit efficace sur le long terme.

N’hésitez pas à redéfinir votre montant de départ pour vous sentir à l’aise avec le concept. Cela doit être vu comme un challenge personnel et non comme une contrainte que vous vous seriez donné.

Au final, cela n’appartient qu’à vous de faire de votre vie un chemin tout tracé vers la liberté financière 🙂 Mais pour y arriver, vous devrez jouer à un jeu que peu de personnes réussissent à terminer.

N’abandonnez jamais et allons ensemble prendre la route qui va nous faire entrer dans le cercle des rentiers !

N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu ! Laissez un commentaire et propagez la bonne parole du cercle des rentiers 🙂

Inscris-toi vite à notre newsletter!

* indicates required

Cet article a 3 commentaires

Laisser un commentaire

Partage l’article

Joachim J.

Joachim J.

Auteur du blog

Bonjour à tous et bienvenue sur ce blog! Sur ce site, je compte vous parler de mes expériences, de ma stratégie pour atteindre l'indépendance financière et vous partager certains conseils. Amusez-vous à apprendre et faites partie de notre cercle !

Newsletter

Abonnez-vous pour recevoir avant tout le monde les prochains articles du blog

© Tous droits réservés à l’auteur du blog le cercle des rentiers

Contactez-moi sur