Partage l'article!

Partage l’article 

Le principe des jeunes retraités

Dans beaucoup d’articles sur la retraite anticipée, vous retrouverez des adeptes qui vous expliqueront que le meilleur moyen pour ne pas s’endetter et prendre sa retraite le plus vite possible est de louer sa maison principale.

Nous ne sommes pas totalement d’accord avec ce postulat même si cela est défendable :

  • Pas de droits d’enregistrements à la location.
  • Pas de taxes annuelles.
  • Loyer normalement moins élevé qu’un prêt hypothécaire.
  • Aucune dette envers un établissement bancaire.
  • Relativement facile de changer d’habitation pour diverses raisons.
  • Pas de grosses réparations à votre charge dans l’habitation.

L’auteur du livre père riche père pauvre analyse également l’achat de votre maison comme un passif et non comme un actif que vous pouvez valoriser. Je vous invite à lire notre article sur ce livre afin d’en connaître les détails en cliquant ici.

En effet, il explique en vulgarisant au maximum que votre maison n’est pas un investissement qui vous fera gagner de l’argent

C’est plutôt le contraire : la maison engendrera des travaux, taxes, aucune rentrée d’argent, etc.

Mais alors, pourquoi acheter votre habitation principale serait une bonne idée ?

Un tableau pas si noir

Pour que vous ne vendiez pas directement votre habitation après la lecture de ce premier point, nous allons vous expliquer les 3 avantages à posséder votre propre habitation pour réussir votre quête d’indépendance financière 🙂

Il y aura toujours des arguments qui s’opposeront à nos idées, et nous vous invitons à en discuter en commentaire en bas de l’article ou à nous contacter directement via cette page

Nous sommes ouverts à la discussion et à la confrontation d’idées 🙂

Et si vous voulez réagir sur tous nos nouveaux articles à paraître, nous vous donnons l’accès à notre newsletter ci-dessous.

Inscris-toi vite à notre newsletter!

* indicates required

Quels sont les 3 avantages d'être propriétaire de son habitation principale?

1er avantage : Vous n’aurez plus rien à payer comme loyer à terme

Louer un bien est utile si vous ne voulez pas poser vos valises quelque part et que vous avez envie de découvrir le monde sans avoir un endroit fixe où habiter.

Si vous êtes de ces personnes, nous vous conseillerons en effet de réfléchir avant d’acheter votre bien car vous risquez de vous embarrasser administrativement pour changer d’habitation.

Pour les autres, vous ferez généralement un prêt sur 15, 20 ou 25 ans. Vos mensualités remplaceront le montant de loyer que vous risquez de payer si vous deviez louer un bien.

La mensualité pourrait être plus élevée que le loyer. Mais l’avantage est qu’après cette période, vous n’aurez plus de prêt, ni de mensualités à payer, contrairement à la location qui vous pousse à toujours payer votre loyer, et ce même après 20 ans. 

À cela, il faut également compter l’inflation des prix qui s’appliqueront à votre loyer.

Bien sûr, dans une optique d’indépendance financière, nous essayons de réduire au maximum nos dépenses. Et dans ce cas, la location semble être une bonne idée. Mais réfléchissez bien au coût de la vie qui augmente et aux frais que cela pourraient engendrer sur le loyer de votre location.

Voilà ce que nous pouvons lire sur le site www.notaire.be et qui appuie nos propos ci-dessus :

« Financièrement, acquérir un immeuble semble beaucoup plus intéressant qu’une location : un loyer mensuel de 750 € aura plus que doublé après 20 ans, rien qu’à la suite des indexations; par contre, la mensualité d’un emprunt hypothécaire d’un même montant de 750 €, payée pendant une période de 15 à 20 ans (la durée dépendra du taux appliqué), représente, sur base des taux actuels, un capital de 100.000 €. De plus, après 20 ans de location, le locataire n’a toujours rien, tandis qu’après 20 ans de remboursement d’emprunt, l’acquéreur d’une habitation en est propriétaire, et, à la suite de la hausse de la valeur des immeubles, son capital aura sans doute considérablement augmenté.

L’accession au logement est également favorisée par les pouvoirs publics, soit par des avantages fiscaux, soit par différentes aides ou primes à l’acquisition ou à la rénovation. »

Conseil du cercle des rentiers aux propriétaires : lorsque vous choisirez votre maison/appartement, n’essayez pas d’acheter le bien qui couvrira le maximum de votre capacité d’endettement. Vous seriez bloqué pour vos futurs investissements et vos mensualités atteindraient un niveau qui ne vous permettrait pas d’autres achats/investissements. Pas besoin d’habiter dans un palace pour être heureux 🙂

Et pensez aux habitations alternatives comme les maisons modulaires, tiny houses, etc. Nous en discuterons dans un prochain article où nous reviendrons sur ces modes de vie 2.0 🙂

Inscris-toi vite à notre newsletter!

* indicates required

2ème avantage : Un bien dont on est propriétaire peut être revendu avec une plus-value

Posséder sa maison ne vous met pas dans une situation semblable à la prison. Vous n’êtes pas prisonnier de votre demeure. Vous pouvez toujours en changer comme c’est le cas pour les locataires.

Malgré une démarche administrative plus lourde, changer d’habitation est néanmoins possible.

vous avez une maison qui vous coûte cher et vous aimeriez changer d’habitation pour vivre dans une demeure plus petite, moins chère et avec une meilleure isolation ? Vendez, cherchez, achetez

Bien sûr, des coûts administratifs tels que des droits d’enregistrements ou frais de notaires sont à prévoir. Avec un bon calcul, vous pouvez prévoir ces coûts et obtenir le meilleur rendement lors de votre échange d’habitation.

Le calcul de rendement immobilier fera l’objet d’un article complet sur le site. N’oubliez pas de vous inscrire pour connaître la sortie de nos prochaines publications 🙂

Faites attention qu’en Belgique, la revente d’un bien immobilier endéans les 5 ans vous affligera une taxation de 16.5% sur la plus-value, c’est-à-dire la différence de montant entre le prix d’achat et le prix de revente. Une taxation énorme et honteuse à prendre en compte dans vos calculs..

Imaginons que vous ayez acheté un bien à 100 000 EUR en 2018. Vous le revendez 150 000 EUR en 2022. 

La durée entre l’achat et la vente est de 4 ans dans notre exemple. Dès lors, la taxation sur la plus-value (150 000 EUR – 100 000 EUR = 50 000 EUR) serait de 8,250 EUR (16.5% de 50 000 EUR) !

3ème avantage : Vous n’êtes tributaire de personne

Un locataire qui aime son habitation peut se voir refuser un renouvellement de son contrat de bail et l’obligera à cherche un autre bien. En effet, un locataire est lié à son propriétaire quel qu’il soit.

En tant que propriétaire, les seuls comptes que vous avez à rendre sont à vous-même (commune et gouvernement mis à part :)) ! Vous pouvez effectuer les travaux que vous voulez au sein de votre maison, agencer comme bon vous semble, etc.

Les enjeux des futurs habitations se trouvent au niveau de l’isolation de la maison et de la diminution de votre empreinte écologique. Vous avez le plein pouvoir de rendre votre habitation éco responsable et vous pouvez donner libre cours à votre imagination pour agencer et réaliser l’habitation que vous avez toujours désirée.

Ne dépendre de personne n’est pas déjà là le début de votre indépendance ? 🙂

Dans notre habitation, nous avons une isolation assez médiocre au vu de l’ancienneté de la maison et du peu de travaux effectués par les derniers propriétaires. Si nous étions locataires de ce bien, nous ne pourrions pas effectuer les travaux nécessaires à l’isolation. Ou alors, nous aurions pu le faire, mais à quel prix ? Et pour rester au final combien de temps au sein de l’habitation ? Sans profiter de cette plus-value.

En tant que propriétaire, nous avons établi un plan d’actions concernant l’isolation de l’habitation et nous savons que nous pourrons en profiter tout le reste du temps.

Déjà fini?

Les adeptes de la retraite anticipée nous offrent une vue assez nomade de la liberté financière.

Notre but n’est pas de devenir mobile et de voyager à travers le monde avec notre sac à dos. Nous ne sommes pas dans cette optique de vie.

La propriété immobilière est un bon point d’ancrage pour devenir indépendant financièrement et intellectuellement. Que cette propriété soit liée à votre habitation principale ou à vos investissements locatifs.

Si vous trouvez d’autres avantages ou inconvénients à détenir sa propre habitation principale, venez partager votre point de vue dans la zone commentaire ci-dessous. Nous répondrons avec plaisir à tous vos messages ! 🙂

N’abandonnez jamais et allons ensemble prendre la route qui va nous faire entrer dans le cercle des rentiers !

N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu ! Propagez à profusion la bonne parole du cercle des rentiers 🙂

Vous pouvez également nous soutenir en nous offrant un café ! C’est par ici que cela se passe.

Cet article a 3 commentaires

  1. L’achat ou non de la résidence principale reste une question très personnelle qui engage toute une famille en général.
    Lorsqu’on a la choix du roi de pouvoir cumuler achat résidence principale et investissement locatif, la question ne se pose pas.
    En revanche, pour les personnes qui disposent de revenus plus limités, le choix devient cornélien car il est claire qu’une résidence principale entame vite la capacité d’endettement surtout si on habite dans une ville où le prix au m2 est élevé…
    Donc à chaque cas sa solution, me semble t-il.

    1. Bonjour Claire et merci pour votre commentaire 🙂

      En effet, cela dépend de la situation de chacun. Maintenant, même avec des revenus plus limités, je pense que nous pouvons avoir ce choix.
      Sur quoi nous sommes prêts à faire des sacrifices? Des alternatives sont à explorer et il n’y a pas une seule réponse.
      Il ne faut pas oublier que la location demande également une sortie d’argent de votre portefeuille, et que cet argent est “perdu” puisque ceci n’est ni un investissement, ni une épargne.

      Si nous prenons notre situation actuelle, notre capacité d’endettement est bien supérieure à 33% car nous venons d’acheter notre résidence principale. Malgré ceci, notre banquier suit notre prochain investissement locatif car nous savons lui donner une garantie hypothécaire (notre résidence). La capacité d’endettement peut s’élever dès lors à plus de 40% en Belgique. Nous n’aurions pas su le faire si nous louions, même si le loyer est moins élevé que notre prêt hypothécaire.

      Chacun doit pouvoir faire ses comptes et trouver SA solution pour allier les deux. Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises solutions.
      Mais il ne faut pas négliger le pouvoir de la propriété auprès des institutions bancaires 🙂 et ce afin de pouvoir faire jouer votre effet de levier.

      Au plaisir de vous lire !

Laisser un commentaire

Partage l’article

Joachim J.

Joachim J.

Auteur du blog

Bonjour à tous et bienvenue sur ce blog! Sur ce site, je compte vous parler de mes expériences, de ma stratégie pour atteindre l'indépendance financière et vous partager certains conseils. Amusez-vous à apprendre et faites partie de notre cercle !

Newsletter

Abonnez-vous pour recevoir avant tout le monde les prochains articles du blog

© Tous droits réservés à l’auteur du blog le cercle des rentiers

Contactez-moi sur